Forum de discussion sur les Lieux Sacrés du paganisme
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les îles Orcades (Ecosse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Les îles Orcades (Ecosse)   Mer 20 Mai - 18:20

Merci infiniment à Kermailune pour ce travail passionné sur ces îles, qu'elle m'a permis de poster à sa place.


Les Orcades sont un archipel d’une septantaine d’îles au nord de l’Ecosse. Cette région est un véritable trésor néolithique, reconnu par l’Unesco. On y trouve des menhirs (jusque dans les jardins), des tumulus (parfois au milieu des champs occupés par des taureaux ou des moutons) et des villages néolithiques « à tous les coins de rue ». J’ai eu le privilège d’y passer une semaine de vacances il y a quelques années. Quelques sites juste pour vous faire envie :


Like a Star @ heaven Skara Brae :

Village néolithique plusieurs fois reconstruit, très bien conservé, classé et donc remplis de touristes, même un peu en dehors de la haute saison. Bien avant la construction des pyramides, il semble qu’un système de toilettes intérieures ait été construit avec des canalisations passant sous les maisons. Il est cependant très difficile d’en être certain….. sans détruire le village actuel. Ces maisons ont des portes, des lits, des étagères et un foyer central et sont reliées par des tunnels couverts. L’espérance de vie était, à l’époque, de 20 – 25 ans environ.



L’une de ces maisons est un peu particulière : elle se ferme de l’intérieur alors que les autres se ferment de l’extérieur. On y a aussi trouvé le squelette de deux femmes d’environ 40 ans, enterrées sous leur lit. Il semble que, dans cette région et à cette époque, on exposait les corps avant de recueillir les ossements (ou on les enterait pendant plusieurs années ?) avant de « classer » les ossements par sortes (crânes, os longs, etc…) dans les tumulus. Ces indices ainsi que d’autres parlent en faveur d’une maison où on faisait des rituels et/ou une maison de naissance. Les deux femmes étaient peut-être des femmes chamanes et/ou guérisseuses. La plage juste à côté est bien plus calme et était parsemée de petits cailloux noirs lors de ma visite. De quoi faire un lien avec ce lieu et ses habitants des temps anciens.





Like a Star @ heaven The Ring of Brodgar :

Il s’agit d’un cercle de 104 m, occupé à l’origine par 60 pierres levées. Il en reste actuellement 36. (Datation : 4000 – 4500). Ce lieu est considéré comme un temple « solaire ». C’est un lieu à nouveau très touristique où les cars se succèdent pour une visite rapide. Donc difficile d’y vivre quoi que ce soit, autre qu’un sentiment de sortir du temps et d’étonnement profond devant une telle construction. Il faudrait pouvoir y revenir en hiver, très tôt le matin ou tard le soir.


Like a Star @ heaven The Stones of Stenness :

Il n’y a dans cet endroit plus que quelques menhirs. A l’origine, il semble que le cercle ait eu environ 30 m de diamètre ainsi que des pierres « internes ». Il est considéré comme un temple « lunaire » Au début du siècle dernier, une famille y a même construit un dolmen qui n’a pas résisté au temps. Les nombreux cars ne font que passer devant cet endroit, beaucoup moins spectaculaire. Les voitures individuelles s’arrêtent plus volontiers et les enfants vont caresser les moutons qui paissent sur le site. A proximité d’une ligne de bus, j’y suis retournée sans guide et j’ai eu le privilège d’avoir le site pour moi toute seule pendant 5 minutes environ, temps suffisant pour prier les femmes de Saka Brae et laisser l’une de « leurs pierres » au centre de ce lieu. Un secret encore : Si vous vous placez au centre et parlez en direction des pierres, le son vous reviendra.





Like a Star @ heaven Barnhouse village :

Il s’agit d’un autre village néolithique à 200 m environ du site précédent, désert. Il date de la même époque que le site ci-dessus. L’une des maisons est très particulière. C’est une espèce de « labyrinthe » avec deux portes d’entrée. Vous faites ¾ de tour (ou ¼) avant de pouvoir passer la seconde entrée. Cette seconde entrée est placée face soleil du solstice d’été. Il y a des traces d’un ancien foyer dans la seconde entrée, et au centre de la maison. Ce n’est pas un lieu dans lequel on pénètre facilement, à la fois ouvert et fermé, un peu surprenant. A nouveau certainement un lieu de rituels.




Like a Star @ heaven Maeshowe :

Il s’agit d’un grand tumulus que l’on voit depuis Stenness et Barnhouse. L’entrée est orientée afin que le soleil rentre au solstice d’hiver. Elle a malheureusement été violée plusieurs fois au cours de l’histoire et n’est visitable qu’en compagnie d’un guide. Elle contient par contre des inscriptions runiques datant de l’an 200 environ parlant, entre autre, d’un trésor. On y trouve aussi un dragon sculpté. Un autre site de la région indique le temps des semailles et un autre encore celui des moissons.

Il existe un 3ème cercle pas très loin, dans lequel on n’a pas retrouvé de pierre mais seulement le fossé entourant le lieu, fossé existant souvent autour des sites sacrés et des villages. Il s’agit probablement d’un autre lieu de culte néolithique sur lequel on ne peut pas pénétrer car il se trouve sur un terrain privé.

Les inscriptions de Maeshowe parlent d’un trésor. Il n’est pas où on le pense ni sous la forme attendue. Mais il existe bel et bien. Il est à disposition de tout en chacun, pour autant que l’on sache le trouver. Peut-être au détour d’un menhir, d’une plage ou d’une ancienne maison. Pour ma part, ce trésor est, entre autre, constitué de petites pierres ramassées au bord d’une plage, et de la rencontre avec deux femmes des temps anciens…

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Valiel
Frêne imposant
avatar

Messages : 290
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les îles Orcades (Ecosse)   Mer 20 Mai - 20:56

Bah c'est génial ! Very Happy Pourquoi n'a-t-elle pas osé le poster elle-même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Les îles Orcades (Ecosse)   Jeu 21 Mai - 18:41

Ce n'est pas qu'elle n'ose pas^^ Mais, si tu as remarqué, depuis son inscription elle n'a rien posté encore... C'est un problème de manque de temps, elle se consacre énormément aux gens, donc forcément moins au Net. C'est elle qui m'a demandé de poster tout ça moi-même Smile

Moi aussi, je trouve son travail remarquable (et attend, y'en a encore des tas!)

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les îles Orcades (Ecosse)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les îles Orcades (Ecosse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Marguerite Reine d'Ecosse, Sainte Gertrude Religieuse bénédictine, commentaire du jour "Aujourd'hui, le salut est arrivé pour cette maison"
» [Autorité héraldique] Société Héraldique d'Ecosse
» L'Ecosse bientôt indépendante?
» Vidéo : Découverte de l'Ecosse
» Un big cat photographié en Ecosse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quercus Robur :: Les racines :: Anciens Sites célèbres-
Sauter vers: