Forum de discussion sur les Lieux Sacrés du paganisme
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Neolithique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Neolithique   Sam 24 Aoû - 19:59

A la demande de Sine, je vous propose de parcourir quelque sites éducatifs sur le neolithique. Pourquoi ? Parceque avant l'expansion indo-européenne, il y a une histoire. Et cette histoire détermine la différenciation culturelle géographique même au sein d'un semblable ensemble culturel. Et ce vieux fond génétique est encore plus profondément enraciné en nous. Il nous appelle du fond des âges et explique le particularisme régional.
Sur le site suivant, vous pouvez parcourir des cartes historiques qui expliquent les découvertes archéologiques générales. Il faut pas mal de recul pour les parcourir. En cliquant simplement sur les zones colorées, un lien vous emmène sur un exposé explicatif.
http://atil.pagesperso-orange.fr/atil/index.htm
Je dois cependant vous mettre en garde concernant les datations, BC (contrairement à avJC mesuré par carbone 14) est une mesure réalisée  par la dendrochronologie (morphologie des anneaux de croissance des arbres en vertu des changements climatiques) est plus fiable et donne des résultats antérieurs. Il faut donc laisser de côté toutes les notions historiques connues pour les parcourir. Cependant, affirmer que les celtes (pontiques indo-européens) ont paufiné Stonehenge et dater les mégalithes selon une civilisation me parait loufoque, connaissant aujourd'hui l'ancienneté du phénomène. Le but est de faire correspondre le mégalithisme à la civilisation matriarcale asianique (moyen-orient), friande des représentations divines sur pierre mais étrangères au phénomène des bâtisseurs avant qu'il ne leur fut enseigné. Ceux-là emergent plus d'une civilisation maritime atlanto-méditerranéenne. L'inhumation sous tumulus n'était pas inconnue des proto-indo-européens. Ils le métissèrent d'ailleurs à leur arrivée en Albion. Déjà sur le continent, dans ces zones, ils adaptèrent ce qu'ils reçurent de la civlisation megalithique selon leurs croyances plus patriarcales. C'est un exxemple de la disparité selon les régions en Europe et selon les peuples qui la rencontrèrent jusqu'à l'évolution du celtisme, plus porté sur les valeurs tripartites.

Un autre lien pdf :
http://books.google.be/books?id=8vRqfwDGSI0C&pg=PA94&lpg=PA94&dq=civilisation+michelsberg&source=bl&ots=75IJmvt5cO&sig=2xPxTEpAcG3fWgzTyGNCZY9PnfY&hl=fr&sa=X&ei=CKcgUf_wDcWnhAf9loDoBA&ved=0CDYQ6AEwAQ#v=onepage&q=civilisation%20michelsberg&f=false


Dernière édition par artio's le Dim 1 Sep - 16:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Génétique   Sam 24 Aoû - 23:13

En dehors des considérations culturelles, il est une qui taraude les amateurs de remémorisation génétique. Il est intéressaant de découvrir ce qui subsiste encore comme source dans la répartition du génôme. Il est quasiment impossible de, à 100%, correler totalement une culture et un peuple. Le site internet tente d'expliquer la répartition du génome dans le monde de la race humaine, les différences et rapports entre les ethnies. Une carte en particulier montre la répartition en europe. De là, à relier les informations entre le lien internet précédent pour essayer de comprendre ce qui, en nous, constitue l'héritage, permettrait d'entrevoir ce que donnerait un voyage à rebours dans notre corps.
http://lemondeactuel.angelfire.com/article/lesraceshumaines/Races_humaines_types_humains_partie_4_sur_7.htm

R1b : indo-européens pontiques kurganes (originaires du turkmenistan)
http://www.eupedia.com/europe/origines_haplogroupes_europe.shtml#R1b

R1a : les balto-slaves pontiques de Yamnaya (originaires de la Volga)
http://www.eupedia.com/europe/origines_haplogroupes_europe.shtml#R1a

I : le plus vieux gène européen conservé par faible métissage dans le produit germanique nordique, germanique allemand, sarde et basque, ainsi que dans les tribus slaves du sud, préservées grâce à leur migration. Ces exemples semblent ceux de peuples qui ont faiblement influencé la population cro-magnienne européenne, épargnés, semble-t-il par les vagues successives.
http://www.eupedia.com/europe/origines_haplogroupes_europe.shtml#I
J : asianiques originaires de Mesopotamie et Anatolie, il fut clairement relayé par les civilisations crétoises, grecques et aryennes. Une branche constitue l'expansion sémite.
http://www.eupedia.com/europe/origines_haplogroupes_europe.shtml#J

E : représente la dernière migration massive africaine en Europe (28000 ans). Cet haliogroupe est majoritaire chez les berbères. Cela explique pourquoi il est si présent parmi les migrations asianiques.
http://www.eupedia.com/europe/origines_haplogroupes_europe.shtml#E

G : d'origine caucasienne, perdura dans les régions sud-montagneuse lors de lapériode agricole de l'Europe. Il apparait encore grâce à l'influence des peuples romains, alains et scythes.
http://www.eupedia.com/europe/origines_haplogroupes_europe.shtml#G

Q : très faiblement représenté est le trait dominant des huns
http://www.eupedia.com/europe/origines_haplogroupes_europe.shtml#Q

Les autres groupes nous intéressent moins, l'importance du pourcentage étant donné aux invasions les plus récentes. il est donc peu probable que nous nous immergions dans un retour génétique premier, le plus vieux datant de 60000 ans, provenant de l'Afrique, est quasi inexistant en nous. Toutefois, nous nous rapprochons d'avantage des continents asiatiques et américains par la transmission que des autres.



Un autre lien :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0037-8984_1994_num_6_1_2384
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
 
Neolithique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les trous (poids de filet de pêche )Néolithique
» Néolithique alsacien
» Ovnis et "extraterrestres" dans l'art antique (peintures, gravures et statuettes)
» Décrypter les symboles néolithiques et celtiques
» 30e colloque interrégional sur le néolithique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quercus Robur :: L'humus :: Sources (livres et Web)-
Sauter vers: