Forum de discussion sur les Lieux Sacrés du paganisme
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Termes, théories, rituels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Termes, théories, rituels   Jeu 28 Fév - 15:40

http://quercusrobur.forumactif.com/t57-vallon-dit-des-lynx-suisse-ge
Elwidar a écrit:

Artuss >> Je ne connais pas du tout cette technique, mais pourquoi pas. Je suis peu axée sur la radiesthésie ou le magnétisme de façon générale, je pensais plutôt à une recharge sacrée - notre Cercle donne plutôt dans le cérémoniel et religieux que dans la magie proprement dite (l'ésotérisme, les rituels, etc.)
Radiesthésie : procédé de détection de vibrations
Magnétisme : phénomène physique d'attraction ou de répulsion
Recharge : renouveler ou prolonger un potentiel d'énergie

Tout rituel ou activité ésotérique produit une empreinte et produit une intensité moyennement durable. C'est la raison pour laquelle certains menhirs étaient choisis et fréquentés parcequ'ils ajoutaient une autre valeur qui s'y imbrique. Ils déforment naturellement les lignes naturelles de manière concentrique en trois concentrations précises d'intensité (à condition d'être on line). Ce sont ces trois distances qui ont été choisies pour être renforcées à l'aide de petits galets enfoncé à 30 cm de profondeur et "intentionnées" à chaque pierre par un dialogue au minéral.
Nous savons que le minéral est porteur de l'intention. S'il est bien situé, la force particulière de son emplacement renforce tout.

Donc, il est judicieux si un membre de ton cercle sent le sous-sol, de lui demander de déterminer l'emplacement et de travailler en équipe.
Il est préférable d'ajouter à la dimension de l'autel central une vertu "captatrice et émettrice" de par sa forme et son lien avec un circuit plus grand.
C'est une discipline que nos prédécesseurs connaissaient bien en créant même des "tunnels" de passage avec interrupteurs.

Un renforcement de lignes fortes à polarité négative aura pour effet avant de pénétrer dans l'enceinte à décharger brièvement les frimas énergétiques et en plus de dissuader les personnes possédant un peu de ressenti (en tout cas à la première approche). Se trouver à l'intérieur de l'enceinte en cercle sur un point positif fort permet de se "charger" d'un renforcement de ce qui s'échange sur le moment. Il est préférable de se tenir là aux points forts du rituel. Le reste du temps, il sera préférable de se mouvoir pour "apprécier" l'ensemble de ce qui s'échange (comme une boisson dans laquelle ou mélange à l'aide de cuilleres) ou si on reste immobile en période de calme de choisir un espace neutre.
Et enfin, si le cercle a attiré une cheminée, le point central peut envoyer la tonalité de groupe lors de sa décharge naturelle. A ressentir encore.

Tout cela bien sûr, est plus du ressort du ou de la spécialiste du sol, qui aura la charge de choisir et d'installer les choses. Le rituel proprement dit est une autre affaire, une autre tâche. A chacun sa force.

Voilà ! J'espère avoir fait le lien entre la préoccupation rituelle et la préoccupation des énergies naturelles dans une cérémonies même si certains d'entre vous ont une vision séparée des choses.
Il faut, à mon sens, lier la Terre, la Nature, le Ciel, les Dieux et l'Homme dans une démarche holistique de communion. Ne rien dédaigner.
Sinon, c'est justement cela la magie mentale, celle qui impose sa volonté à la nature. La vraie magie, c'est de pouvoir se fondre dans l'ordre pour en participer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
chocolat
Jeune pousse
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   Sam 9 Mar - 12:32

Coucou,

C'est très technique toutes ces choses liées à l'énergie.
Pour les cheminées c'est drôle il faisait froid lorsqu'on m'a dit tient là il y a une cheminée, et à cette endroit ça "réchauffait".

J'entends souvent parlé d'énergie du sol (tellurique) et peu de l'autre, celle qui est partout, au dessus, autour. Est ce que l'autre énergie est "constante" à tout endroit comparé à la tellurique avec ses "chemins serpenté", ses cheminées?

Citation :
C'est une discipline que nos prédécesseurs connaissaient bien en créant même des "tunnels" de passage avec interrupteurs.
Comment font-ils des interrupteurs? En définissant un creux ou une bosse dans la pierre à activer?

Elwidar, tu n'es pas fatiguée parfois en vous quittant les uns les autres après un regroupement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jillian.moonfruit.fr
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   Sam 9 Mar - 16:40

chocolat a écrit:
Coucou,

C'est très technique toutes ces choses liées à l'énergie.
Pour les cheminées c'est drôle il faisait froid lorsqu'on m'a dit tient là il y a une cheminée, et à cette endroit ça "réchauffait".

J'entends souvent parlé d'énergie du sol (tellurique) et peu de l'autre, celle qui est partout, au dessus, autour. Est ce que l'autre énergie est "constante" à tout endroit comparé à la tellurique avec ses "chemins serpenté", ses cheminées?

Citation :
C'est une discipline que nos prédécesseurs connaissaient bien en créant même des "tunnels" de passage avec interrupteurs.
Comment font-ils des interrupteurs? En définissant un creux ou une bosse dans la pierre à activer?

Je n'ai pas encore tout compris sur la technique, mais oui, des cupules peuvent servir à celà. Un noeud, en quelque sorte.
Quand tu parles de l'autre énergie, chocolat, à quoi penses-tu ? Car il y en a plusieurs.
Tu devrais poser la question a Elwidar dans le post d'origine. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
chocolat
Jeune pousse
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   Sam 9 Mar - 16:51

je ne sais pas où est le post d'origine, je ne viens pas souvent ici.

Je parle de l'énergie que tu peux ressentir en méditant, une sorte de froid agréable, quelque chose de doux qui vient te dire bonjour par le crâne,les mains... Une sorte de relation. Pas l'énergie qui est en toi mais celle à "l'extérieur". L'énergie cosmique? L'invisible? Je ne sais pas c'est flou Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jillian.moonfruit.fr
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   Sam 9 Mar - 17:02

chocolat a écrit:
Elwidar, tu n'es pas fatiguée parfois en vous quittant les uns les autres après un regroupement?

Non, pas fatiguée, ce serait plutôt l'inverse, comme si j'avais "rechargé mes batteries"...
Nos réunions me fatiguent au niveau de l'organisation, du léger stress que représente la coordination de tout un groupe. Mais au niveau mental et spirituel, elles me donnent.

Après la dernière réunion, j'avais tellement d'énergie que j'avais vraiment l'impression de pouvoir changer le monde ^^
(Dremm ??)

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   Sam 9 Mar - 17:40

IL serait bon alors de citer ce qui se trouve autour de notre corps ?
Je vois celles qui suivent :
- l'énergie solaire la plus souvent présente le jour sous forme de lumière et de chaleur
- l'énergie particulière luno-solaire les moments de pleine lune
- l'énergie de rayonnement cosmique issue des divers autres astres
- l'énergie magnétique terrestre engendrée par son noyau métallique et alimentée par l'action magnétique solaire (ionisation)
- l'énergie tellurique (électrique) distribuée en surface mécaniquement distinguée de l'action tellurique du sous-sol
- l'énergie pranique (souffle) de tous les êtres vivants, terre comprise (base du magnétisme curatif et du charismatisme)
- l'énergie psychotronique artificielle influant le système nerveux
- l'énergie psychokinétique issue de la psyché influant sur la matière et l'astral
- l'énergie (rayonnement) nucléaire naturel alimenté par le rayonnement solaire
Et j'en passe ...
Donc, avec l'activité interne et le déplacement de la sphère, avec la présence des êtres vivants, et avec les actions sur l'athmosphère, ces énergies se répartissent "en surface" de manière ordonnée et désordonnée, circulant librement dans la spère d'existence humaine. On peut dire qu'elles nous traversent et nous affectent ou non. Ce terme d'affect est neutre puisqu'il indique un potentiel de résultat. Pour l'ancrage des énergies "célestes", divers phénomènes existent de manière naturelle ou artiifielle. Ce sont les "échanges" qui permettent également la "rencontre" avec les énergies ascendantes. Souvent, ces phénomènes ont été associés à tort ou à raison à des dieux. Le résultat qui en découle est souvent favorable à la vie d'où notre reconnaissance à leur égard. Mais ils amènent aussi la destruction. L'apprentissage de leur application a permis une vie meilleure pour la création de surface. Et c'est le "coeur" du sujet. C'est une splendide réallisation conjointe de tous les êtres de la planète, visibles et invisibles. Les lieux sacrés sont en quelque sorte au début des lieux d'harmonisation de la vie car ils désorganisent les alentours au profit de l'endroit puisqu'ils dérivent les énergies en "autre chose".
Quant à savoir ce dont on peut disposer partout dans notre environnement, tout est à disposition de manière éparse, constamment. Nous pouvons également chacun créer un espace "d'échange" personnel à différents niveaux selon nos capacités.
Mais, si nous traduisons maintenant TOUT en terme d'énergie circulante, nous pouvons dès lors croire que tout est circulant et rien ne s'arrête en propre dans l'égo à moins d'une cristalisation délétaire. Dans cette mesure, tout ce qu'on crée : la prière, la colère, la matière, la joie, etc. sont circulants dans une moindre mesure et sont captables par essence sur toute la surface planétaire par "échange de surface". C'est la croix des anciens dans le cercle.
J'allais oublier l'énergie des grands êtres, appelez-les comme vous voulez.
Veuillez excuser cette démonstration mais ces mots sortent "tous seuls".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
chocolat
Jeune pousse
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   Sam 9 Mar - 18:02

Ne t'excuse par Artio's. Les "détails" et le "global" Smile
Je me perds dans tout ces détails parce que je ne ressens pas de différence.
Tu sais les distinguer par le ressenti?

Je crois que je vais continuer à ne pas nommer précisément ce que je peux ressentir, observer sans juger Smile. Décrire sans définir.

Citation :
Mais ils amènent aussi la destruction. L'apprentissage de leur application a permis une vie meilleure pour la création de surface.
Là je ne t'ai pas compris. Quand tu parles de destruction je pense à la bombe nucléaire mais ce n'est pas de cette "énergie" dont tu parlais?

Elwidar, c'est drôle comme les gens peuvent réagir différemment pour une situation plus ou moins identique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jillian.moonfruit.fr
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   Sam 9 Mar - 18:15

chocolat a écrit:
Ne t'excuse par Artio's. Les "détails" et le "global" Smile
Je me perds dans tout ces détails parce que je ne les ressens pas.
Tu sais les distinguer par le ressenti?
Je crois que je vais continuer à ne pas nommer précisément ce que je peux ressentir, observer sans juger Smile. Décrire sans définir.

Elwidar, c'est drôle comme les gens peuvent réagir différemment pour une situation plus ou moins identique!

A ta guise, chocolat. Je tentais de répondre à la question avec mes mots. Comme nous en avons déjà parlé en apparté, nous avons chacun un "bout" par lequel nous appréhendons. Et chacun, nous avons une nature différente d'appréhension.
Pour répondre à ta seconde question, si je focalise une recherche, j'obtiens en effet des résultats. Mais comment séparer le désir du ressenti ? L'honnêteté personnelle, évidemment, le doute permettent de vérifier si ce n'est pas un fantasme. On peut choisir d'appréhender sans jugement, et même sans aucun apport intellectuel, d'apprentissage oral. Ou alors, on peut vérifier des infos. En finalité, si cela ne marche pas, on peut toujours s'interroger si on est réceptif à un "bout" plutôt qu'un autre.
Citation :
Là je ne t'ai pas compris. Quand tu parles de destruction je pense à la bombe nucléaire mais ce n'est pas de cette "énergie" dont tu parlais?
Non, pas du tout, la nature détruit aussi pour recréer sans cesse. Les forces naturelles ne font pas dans le détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
chocolat
Jeune pousse
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   Sam 9 Mar - 18:42

Oui chacun a ça façon de percevoir mais c'est ça qui est drôle dans un dialogue! C'est ce qui m'amuse lorsque je discute avec toi et ça me permet parfois de mettre des mots plus précis sur ce que je ressens, sur mes impressions. (Lorsque je parlais de "global" et de "détail" je faisais bien référence à notre discussion Smile )

Le doute, sans cesse tu te demandes est ce mon subconscient?
En ce moment c'est au sujet de mes émotions, le doute me semble encore plus fort concernant les émotions que concernant le ressentie.

Mais comment le doute te permet-il de "vérifier" si ce n'est pas un fantasme?
J'ai l'impression que lorsque ça devient naturel, lorsque ça se répète (même si le ressenti évolue et change) tu ressens moins ce doute de "est ce que je n'invente pas ou provoque pas le ressenti" et ainsi tu peux savoir si ce n'est pas un fantasme sans en être totalement sure Smile

Je dérive ton sujet avec plaisir et à mon habitude!

Destruction/reconstruction, mort/vie, un cycle, des cycles partout, tient lorsqu'on parle de dualité ou de compléments on parle aussi de cycle parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jillian.moonfruit.fr
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   Sam 9 Mar - 19:06

Le doute est utile s'il n'est pas un handicap, s'il permet de vérifier ou d'infirmer. Je préfère parler de réserve : comparer, réexpérimenter, dialoguer, etc. Le doute mental ne concerne pas le ressenti. Lui, il est tel quel. Le doute mental concernerait plus vite la déduction, car il est inhérant à l'esprit. Quant aux émotions, elles sont plus subjectives car liées à l'individu. Il serait intéressant de faire la différence avec les ressentis plus profonds qu'elles, plus impérieux, plus neutres. Le doute dans ce cas là serait plus une sorte d'hésitation soit instinctive, soit inspirée.
Et là encore, distinguer d'où vient le doute est une manière de s'interroger de quelle partie de soi-même il est issu. La réponse est salutaire :
- mon émotion me fait-elle douter ?
- ma réflexion me fait-elle douter ?
- mon instinct me fait-il douter ?
- quelque chose de loin dedans me fait douter ?
Interroge ton corps. Où est le noeud de ton doute ? Que ressens-tu à ce moment-là ? Si tu arrives à identifier le malaise, tu pourras peut-être donner importance ou non à ce doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
chocolat
Jeune pousse
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   Sam 9 Mar - 19:59

Oui je crois comprendre ta différenciation entre doute et réserve, c'est une question de mot Smile

M'interroger?

Je pleur parfois et je penne à savoir pourquoi exactement. prendre conscience et ressentir quelque chose, de l'amour peut être. Il y a une joie issue quelque part d'une souffrance passé, c'est difficile d’approfondir plus. Émue je pleur j'ai du mal à savoir si c'est de joie, de soulagement, de remerciement, d'affection.

Ou alors je fais un exercice lié au chakra puis j'ai envie de pleurer et sans savoir pourquoi. Pourquoi ces émotions sortie de nul part?

Je cherche la sincérité de mon émotion, d'où elle prends son origine est ce que je pleurs à ce moment là parce que j'ai déjà ressenti ça autrefois et je le provoque le ressenti d'où je crois venir l'émotion, ou est ce vraiment ce ressenti au fond de moi qui m’émeus et non le subconscient. Une question de sincérité avec moi même ou je ne veux pas me mentir.

Excuse moi si je suis flou dans mes propos.

Autrement ce n'est pas un malaise, dans tout les cas subconscient ou sincère je laisse aller, observe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jillian.moonfruit.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Termes, théories, rituels   

Revenir en haut Aller en bas
 
Termes, théories, rituels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rituels et gestes symboliques
» Les paroles de Bouddha: les rituels religieux
» Employer les termes propres
» Glossaire de termes Pali
» Le topic des non sens, des théories ridicules

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quercus Robur :: Le bois :: Recharge Sacrée-
Sauter vers: