Forum de discussion sur les Lieux Sacrés du paganisme
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les 3 Ondines de La Hoegne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les 3 Ondines de La Hoegne.   Mer 27 Avr - 11:55

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

-j'allais,me promenant,sur la rive de la Hoegne... qui serpentait tranquille en ses méandres quelque peu mystérieux.

-Tout à coup ,je découvris un personnage étrange.Il semblait venu d'un autre age,un age qu'il n'avait plus.Ses cheveux blancs en bataille ,petite barbiche naissante ,petits lorgnons cerclés d'or ,yeux de ciel pleins de malice,il portait un gros bonnet de tricot et ses petites grosses mains noueuses tenaient une canne à peche de bambou refendu... il portait un petit canif d'argent...

-Soudain il leva la tete en souriant ,puis me dit:"Ah!,je suis certain que tu ne connais pas...Le roc des amants éternels...leur coeur bat pour toujours... mais tu ne me crois pas ,n'est-ce pas... alors... tant pis..."et il se remit à pecher avant que j'aie pu lui répondre.

-je lui rendis gentiment son sourire et continuai ma route.

-Un gros bloc de calcaire m'empechait de passer... il avait une forme étrange...et laissait imperceptiblement entendre... toc...toc...toc... un battement aussi régulier que celui d'un coeur!

-C'est alors que je me retrouvai dans une fete étrange aux sons de musique sans age... avec des instruments anciens...et une bande de villageois qui dansaient sous la lune...autour d'un grand feu...
La fete était superbe et offerte à la déesse Polina afin de lui demander de point ne jamais déborder afin que les champs restent féconds et fertiles...car la rivière en crue et en colère dévastait tout sur son passage!

-Me joignant à la fete,du pain et du vin et des fruits me furent offerts...et quand sonna la nuit à la cloche de la chappelle du castel en haut de la colline,une très jolie damoiselle apparut,comme sortie de la nuit.
Elle avait une longue chevelure couleur soleil d'été... et portait une tunique soyeuse sertie de paillettes d'argent...son front était ceint d'une étrange couronne de petites fleurs blanches au parfum envoutant...
Elle se joignit à la foule et dansa... dansa... avec les villageois émerveillés par sa grande beauté.

On entendait:"Mais qui est t'elle???Mais d'ou vient t'elle???"Mais personne ne sut jamais rien ,elle était muette.

Alors que minuit sonna à la chappelle du castel,et que commencèrent à s'éteindre les braises du feu... elle disparut comme elle était venue.
Jamais personne n'avait rencontré autant de grace et de beauté.Touts les jeunes garçons en tombèrent amoureux...Puis...le temps passa jusqu'à la prochaine pleine-lune!

-La fete recommença... très semblable à la précédente.
Et la damoiselle réapparut... Mais ,elle n'était pas seule:elle était accompagnée de sa soeur...plus belle et plus gracieuse encore... avec de longs cheveux couleur de lune et une tunique toute pareille à sa soeur... et cette petite couronne de fleurs blanches qui lui ceignait le front...
Elles s'amusèrent beaucoup... et sourièrent,elles apportaient visiblement un bonheur extraordinaire aux villageois!
Et quand minuit sonna... et que les dernières braises du feu commencèrent à mourir... elles disparurent aussi mystérieusement qu'elle étaient arrivées!!!


-Et puis le temps passa encore.
Et la troisième fete me sembla plus féérique et plus belle encore que les deux précédentes.
Les deux damoiselles rejoignirent la fete.
Mais ,elles n'étaient pas seules:une troisième les accompagnait:elle avait de très longs cheveux d'argent aux reflets d'arc en ciel ,portait le meme vetement que ses soeurs et la meme petite couronne de fleurs blanches lui ceignait un front gracieux...elle était encore plus gracieuse et plus douce que ses deux soeurs...et elles dansèrent ... encore et encore... sans parler... pour le plus grand bonheur des villageois.

C'est alors que le jeune seigneur du castel descendit se joindre à la fete sur son rouan Destrier.
Descendant de son cheval ,il remarqua tout de suite les nouvelles arrivées...et surtout la troisième de laquelle ,il tomba éperdument amoureux.Mais ,jamais ,il ne put lui parler... elle était muette et avait le pouvoir de rendre muet les hommes qui demandaient trop!
Minuit sonna...Mais le jeune seigneur s'était assis sur un banc de pierre auprès de sa bien aimée.Celle-ci le regardait tristement...une larme coula sur sa joue et se transforma en perle de nacre...et alors elle lui dit ceci:

"Ne prononce pas un seul mot,je ne peux te parler... mais je suis amoureuse de toi et je vais devoir faire un choix...ne parle pas,ne me touche pas ,ne tente jamais de me suivre ou tu purrais mourir..."

-Les braises du feu s'éteignaient...La damoiselle s'aperçut de la disparition de ses deux soeurs...alors... elle courut... vite...et plonga dans un gouffre sans fond de la rivière...
Le jeune seigneur serra dans sa main la petite larme de l'Ondine.
Puis ,il trouva sur les galets...la fameuse petite couronne...la belle Ondine l'avait perdue... en s'élançant dans l'eau.

-Un grand rire sinistre résonna dans la nuit... la Hoegne se transforma en torrent terrible... déborda...
Une longue créature hideuse et vieille rampa gluante... de longs cheveux d'algues trainant derrière elle vers le jeune seigneur...

"Ah!Monseigneur est tombé amoureux de l'une de mes filles...mais n'a point écouté ce qu'elle lui avait demandé...je ne donne pas mes filles à un mortel!Alors,je vais innonder le village et faire venir les rats..."Elle éclata de rire et replongea dans le gouffre bouillonnant et tempétueux qi l'avait vue naitre!

-Il reprit son cheval et rentra au castel serrant contre son coeur,la petite couronne de fleurs blanches.
Et l'eau envahit les champs ,les prés,le village...nul ne put rien y faire!!!

-Le jeune seigneur resta enfermé dans sa chambre...et malgré les soins des éminents docteurs,Moines,Pretres...ou autres...rien n'y fit...il dépérissait et ne pouvait plus parler...Il était devenu muet!
Il ne mangeait plus,ne dormait plus,et dépérissait comme son village...il savait à quel point ,il avait fauté.Mais rien n'y fit...

-Il se traina jusqu'à une vieille bure rèche ... la perle enserrée dans sa main,la couronne bien vivante serrée sur son coeur... et descendit...lentement ,titubant,jusqu'à l'eau noire et bouillonnante.

-Et la créature...La Déesse Polina rampa jusqu'à lui.

"Je crois t'avoir bien puni.Mais je serai magnanime et te laisserai le choix:voilà:écoute bien ce que je vais te dire:
-Soit,tu lui rends sa couronne,le village retrouve sa paix,mais tu resteras muet...
-Soit,tu la gardes..et le village ne connaitra que la misère meme si tu retrouves ta voix!Tu as le choix..."

-Il retrouva ses forces...et se jetant dans le tumulte ,cria:"Je t'aime"...Plus jamais on ne le retrouva.
Le village se remit lentement de ses innondations... et les rats disparurent...les fetes aussi!Et le temps passa... et beaucoup plus tard...


-...je regardai le bloc de calcaire... posant mon oreille contre lui...je peçus clairement le battement de deux coeurs...
Le rocher blanc avait la forme de deux corps enlacés...pour l'Eternité.

-Le vieux pecheur se transforma en martin pecheur et fila aussi bleu qu le ciel contre la surface de la Hoegne.


Dame Hydra...pour vous servir! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
 
Les 3 Ondines de La Hoegne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les ondines
» Oraisons aux Sylphes, Salamandres et Ondines
» Les ondines (élemental eau)
» [Info] Les ondins/ondines.
» [GD/haute magie] Oraison des ondines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quercus Robur :: L'écorce :: A propos des Lieux Sacrés-
Sauter vers: