Forum de discussion sur les Lieux Sacrés du paganisme
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les empilements de galets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les empilements de galets   Mar 19 Avr - 21:21

Edit admin : messages déplacés pour faire un sujet à part Wink



Les empilements de galets, c'est très très fort je trouve. Il y a un lieu dédié à ça à Brocéliande, près de la fontaine de Jouvence :

Revenir en haut Aller en bas
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Les empilements de galets   Mer 20 Avr - 1:20

Très bonne idée. On en trouve partout dans les lieux sacrés. Quelqu'un connait leur signification ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Mer 20 Avr - 14:39

Merci d'avoir déplacé ce sujet !

Et bien justement en voyant cet impressionnant amas de galets à Brocéliande, je me suis posé la question de savoir à quoi exactement cela pouvait bien être dédié ... Il y avait vraiment quelque chose de fort à cet endroit, on aurait presque dit qu'il était à cheval entre notre monde et un autre, peut-être le sidhe, ou quelque chose dans ce goût-là (Annwn ? Je sais qu'il y a un fort rapport entre les pierres levées et l'Autre Monde en Bretagne, souvent en lien avec le royaume des morts). Le truc, c'est que ce n'est mentionné nulle part ! Pourtant j'ai cherché dans les livres et les dépliants à l'office de tourisme, mais je n'ai rien trouvé.

Certains de ses empilements incluent aussi des branches. Ils prennent place dans une sorte de "cratère", une dépression circulaire au coeur de la forêt : on ne peut y entrer que d'un côté, en longeant la source de la fontaine de Jouvence. Les parois sont très abruptes, régulières, ce n'est sans doute pas naturel (vestige de fortin ?). D'autres photos, si vous voulez vous en faire une meilleure impression :

Une vue d'ensemble, depuis l'un des bords :


Et une vue plus rapprochée de l'empilement pierres-branches le plus imposant, tout au fond, près d'une sorte de toute petite "grotte" creusée dans la paroi :
Revenir en haut Aller en bas
Fedelma
Jeune pousse
avatar

Messages : 17
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Mer 20 Avr - 20:03

Moi ce qu'on en m'a dit c'était un symbole (un code) pour "païen" indiquant que ce lieu justement était un lieu (à pèlerinage) sacré, d'énergie... j'en ai croisé d'autres en France lors de mes voyages à la recherche des sites mégalithiques.

On peut imaginer aussi l'interprétation suivante : cela serait comme le poisson qu'on dessine par terre quand un chrétien a besoin de l'aide de son prochain. Un signe de reconnaissance ?


Mais il faut savoir aussi que dans l'antiquité, en Grèce, on trouvait déjà des empilements de pierres pour marquer les routes. En grec, on appelle ces empilements de pierre des Hermios. Ce nom n'est pas sans rappeler le nom du dieu Hermès, le dieu des routes et des voyages! ( sources : http://martouf.ch/blog/47-equilibre-et-fragilite-de-la-vie.html )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Jeu 21 Avr - 12:01

UN signe de reconnaissance ?
Je suis personnellement passé à cet endroit près de la fontaine de Jouvence. Peut-être verras-tu mon empilement ? Cool
J'ai vu les mêmes au Taenchel en Alsace mais les endroits où ils sont ne sont pas légions, malheureusement. Il semble qu'ils se concentrent sur les lieus les plus "connus" ou "reconnus" de manière générale quoique il m'est arrivé de découvrir des "petits endroits" avec des empilements mis par des personnes qui s'attachent au lieu. Il m'a semblé d'ailleurs y deviner une pêrsonne perdue de vue qui a assisté à ces empilements avec moi.
Oui, effectivement, reconnaissance.
Mais pas seulement. Les empilements de pierres sont des actes sacrés.
Quelques exemples :
- Un inukshuk est un empilement de pierres (ou cairn) construit par les peuples inuit et yupik dans les régions arctiques d'Amérique du Nord, depuis l'Alaska jusqu'au Groenland, en passant par l'Arctique canadien. Sa forme et sa taille peuvent varier.
- Il était de coutume de placer des empilements de pierres en l'honneur d'Hermès aux carrefours : chaque voyageur ajoutait une pierre à l'édifice.
- Cairn ou Kern : Un cairn est un amas artificiel de pierres. On les trouve la plupart du temps sur les reliefs, les tourbières ou au sommet des montagnes. Ce terme est souvent utilisé en référence à l'Écosse, mais peut aussi être utilisé dans d’autres lieux. Ils remplissent plusieurs fonctions : baliser un sentier traversant un sol rocailleux ou aride, ou traversant un glacier ; repérer le sommet d’une montagne ; marquer un site funéraire ou célébrer les morts. En outre, les cairns furent utilisés pour commémorer toutes sortes d'événements : un site de batailles, un endroit où un chariot fut renversé, etc...

Nous pouvons trouver des explications dans l'Antiquité mais ce phénomène semble plus ancien encore. Nous assistons à un phénomène où chacun est invité à "témoigner" à travers un minéral, la pierre en l'occurence d'une intention sacrée. Que l'on découvre un tumulus datant de la préhistoire ou des petits tas de pierre, le lieu se charge toujours de l'"intentionnel" religieux des personnes qui "marquent" l'endroit. L'endroit est-il déjà important avant qu'il ne fut marqué ? C'est certain et à prendre avec un degré de comparaison. Toutefois, ce simple fait de déposer sa pierre ajoute au caractère sacré et humain qu'il colore.
Merci pour ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Sam 23 Avr - 23:20

Dans les Alpes, en Suisse, on fait aussi des empilements de galets aux croisements de chemins. Certains sont très anciens et tiennent depuis des dizaines d'années. Je crois que c'est un signe de passage, simplement, ou peut-être un symbole que le chemin est bon (les chemins alpins ne sont pas toujours entretenus). Ou on peut y voir un don aux puissances du lieu, pour passer en toute sécurité... Je ne sais !


C'est apparemment un symbole très fort et dans plusieurs régions (jusque dans le FengShui...). En tout cas ceux de Brocéliande sont superbes Lyra ! Je n'en avais jamais entendu parler.

J'aime ton mot de "témoignage" humain, artuss. C'est vraiment ça : laisser une marque de son passage, naturelle mais disposée de façon purement artistique.


J'en dresse souvent dans mon jardin. Ma mère s'amuse à en rajouter dessus, puis j'en remet un, et celle qui fait tomber la pile a perdu. J'en ai fait en Forêt, parfois des gens ont participé. Ca semble être un acte compris universellement (ou presque).

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Dim 24 Avr - 20:18

Il me semble qu'une légende bretonne parle d'un empilement de pierres : sur la tombe du roi Marc'h, il serait d'usage d'empiler des pierres pour permettre à son âme d'atteindre les cieux. Une vocation psychopompe ?

En tous cas, cette pratique me plait de plus en plus ! Je crois que je vais en laisser quelques uns à Tronçais pour Beltane !
Revenir en haut Aller en bas
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Lun 25 Avr - 1:53

Empilons ! Empilons ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
Valiel
Frêne imposant
avatar

Messages : 290
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Lun 25 Avr - 17:53

Il me semblait qu'on avait déjà ouvert un sujet.... Bref.

De mon côté aussi les recherches ont donné cette réponse : un signe "universel" de pèlerinage/promenade. On empile au bord d'un chemin, à un croisement, pour marquer le lieu, signifier son passage... Peut-être que ça vient originellement des païens parce qu'il me semblait avoir lu des choses sur les celtes et les vikings.

_________________
Avatar (c) Peachystick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Lun 25 Avr - 21:36

Lyra Ulchabhán a écrit:
Il me semble qu'une légende bretonne parle d'un empilement de pierres : sur la tombe du roi Marc'h, il serait d'usage d'empiler des pierres pour permettre à son âme d'atteindre les cieux. Une vocation psychopompe ?

Dans la tradition juive, sur les tombes, on laisse une pierre (blanche, généralement) à chaque visite... Les tombes finissent par être de véritables cairns ! Comme quoi ça n'existe pas qu'en Europe...

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Valiel
Frêne imposant
avatar

Messages : 290
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Lun 25 Avr - 22:39

Sauf que les Juifs étaient européens Sine. Wink

_________________
Avatar (c) Peachystick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Lun 25 Avr - 22:52

Techniquement, la Palestine n'est pas franchement en Europe, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Mar 26 Avr - 0:21

Pas vraiment, non Wink

(Valiel, les Européens ont la fâcheuse tendance à oublier la Diasporah. Le peuple juif s'est scindé en deux : les Ashkénazes en Russie et Europe, et les Sefaradim dans les pays arabes et en Espagne. La tradition dont je parle est vivace dans la seconde partie et aujourd'hui en Palestine principalement)

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Mar 26 Avr - 0:40

Au risque de tomber dans un débat, je pense que le phénomène est ancien et mondial, il particularise le monde de la croyance primordiale. Il s'est simplement distingué dans chaque partie du monde. Et en ce sens, une manière de faire particulière dans l'empilement des galets dans les lieux sacrés est liée à la pratique acestrale transmise à l'heure actuelle par le monde païen. Mais il serait une erreur de penser que c'est l'apanage unique de cet univers. Toutefois, un e manière de faire se perpétue dans ces lieux en une série d'empilements effectivement. Il n'est pas nécessaire de se montrer exclusif car le monde religieux utilise également ce mode d'expression.
Ce qui est le plus important est de débattre d'une démarche, d'un esprit dans l'acte.
Pour en revenir aux sémites juifs, il serait abhérrant de les relier au monde européen car ils sont issus de branches communes mais différenciées.
Ne fixons pas les choses car note petite tête ne peut contenir tous les éléments qui font les cultures. Nous pouvons nous étonner, nous ravir de la diversité, de la particularité mais nous ne pouvons même pas l'appréhender totalement. Pourquoi ne pas réduire l'information du sacré tout en le développant de nos particularités.
Encore une fois, ces particularités sont troubles et authentiques à la fois.
La difficulté quand on aborde le culte des pierres, c'est qu'on commence à perdre toute référence de culture, de temps, de repère car il est au-delà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Lun 2 Mai - 10:39

C'est vrai ce que tu dis Artuss, mais la légende de la tombe du roi Marc'h m'a fait penser à cette vocation psychopompe que les Juifs attribuent aussi aux pierres sur les tombes...

Cette pratique semble très répandue, presque planétaire. Et, le plus étonnant, c'est que les pierres inspirent du respect à tous. Pensez aux mégalithes dont peu, malgré tout, ont été vraiment détruits. Et là, de simples pierres empilées résistent parfois des siècles ! (en Suisse nous avons je ne sais plus où un empilement gigantesque qui date de plus de 100 ans)

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Ven 22 Juil - 21:08

Valiel a écrit:
un signe "universel" de pèlerinage/promenade. On empile au bord d'un chemin, à un croisement, pour marquer le lieu, signifier son passage...

Effectivement je confirme. Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, tout au long du pélerinage, on trouve des empilements de pierre, plus porteur d'un "moi aussi je suis passé" qu'un sens spirituel.

Par exemple, en Galice, près de la Croix de Fer sur un point culminant, on en trouve.



Cet "amoncellement" est peut être un dérivé du cairn.

Revenir en haut Aller en bas
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Mar 2 Aoû - 19:07

En Finlande, sur leur plus haute montagne, le Mont Taivaskero (807 m à l'altimètre), les empilements de galets sont innombrables et souvent très hauts !

J'ai pu contribuer à ces magnifiques édifications qui rendent cette montagne pelée, sans végétation aucune, peuplée uniquement de lemmings (mais de quoi se nourrissent-elles donc ces satanées boules de poils ??? scratch) et de quelques rennes en retraite spirituelle, qui la rendent donc très inquiétante, et impressionnante de beauté dépouillée à la fois... On se sent l'âme proche d'Ukko en ajoutant son galet là-haut !
Tout au sommet, là où se trouve la plaque commémorative des J.O., l'empilement est vraiment haut, on peut monter dessus mais il est aussi bancal !

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Ven 9 Sep - 14:48

Intéressant !

Je suis arrivé en Bretagne en août. Avec Yavanna, nous avons visité le Pays Bigouden. Il se trouve que nous sommes allés sur la Pointe de la Torche au dessus de Penmar'ch.

Là-bas, un véritable parterre de galets empilés sont apparus avant d'atteindre la Pointe et son allée couverte.



Voici une photos plus explicite, mais vous l'aurez compris, ces empilements sont issus des touristes qui ont eu, comme mon fils, une irrésistible envie de faire pareil que les autres et de composer leurs édifices.



Revenir en haut Aller en bas
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Ven 9 Sep - 18:30

UNe dévotion à la mer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Jeu 30 Aoû - 11:30

Que dire de ces pierres sur lesquelles on jette des bouts de bois ? Pris sur un album privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
Dremmwel
Jeune pousse
avatar

Messages : 19

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Lun 10 Sep - 21:27

Empiler des pierres, on en resent la magie depuis notre plus tendre enfance. Outre la magie perçue par chacun face à ces édifices, j'y vois une marque de passage, un signal comme il l'a déjà été souligné ici plusieurs fois.

Plusieurs fois en montagne j'ai été content d'en apercevoir un lorsque je commençais à douter sérieusement de mon chemin...

Une photo, qui ne fait pas beaucoup avancer le débat, sinon que c'est bien répandu, et qu'elle est pas trop désagréable à regarder... Le long d'un bras de la mer de Barent, pas très loin du Cap Nord.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Lun 10 Sep - 23:23

Merci de ce partage. Ca me fascinera toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Mar 11 Sep - 22:57

Cette photo est magnifique et, moi aussi, je suis sous le charme de cette pratique. Ce n'est pas du land-art, mais ça a la même fragilité, et c'est un geste quasi universel... et effectivement, quand on doute de son chemin et qu'on en aperçoit un, c'est comme un sourire de ceux qui sont passés avant... de parfaits inconnus. C'est beau...

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
chocolat
Jeune pousse
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Sam 3 Nov - 18:48

J'avais dis que je n'aurais pas grand chose à partager...

Concernant ces empilements, je suis d'origine une savoyarde (Haute Savoie), ce n'est pas loin de la suisse finalement.

Ces empilements de pierres je me souviens en avoir vu beaucoup sur les chemins pédestres des montagnes là ba. N'ayant pas dix ans à sept époque, ces pierres me semblaient tel un marquage de territoire pour en effet dire "coucou je suis passé par là aussi" mais pas de caractère sacré, juste une relation entre les personnes qui ordinairement ne communiquent pas entre eux.

Il me semble en avoir vu dans l’Hérault aussi. C'est à dire que partout ou il y a un chemin pédestre en nature, je ne suis pas étonnée d'en voir.

Est ce une impression où quand tu te promènes en montagne et que tu croises les gens, ils te sourient, comme si le fait d'être loin du quotidien rend les gens plus chaleureux. (cette idée de chaleur, de sourire te rejoint Sìne Elwidar) Ces pierres me semblent être le résultat d'un comportement plus humain loin du quotidiens. Pourquoi ne voit on pas d'empilement de pierre en ville? Il n'y a pas de cailloux, c'est une réponse, mais pourquoi pas d'autres manifestations qui dirait "coucou, je suis passé par là aussi"? J'ai les tags, et graffitis en tête.
Cependant ces empilements sont l'oeuvre de plusieurs, un lien avec l'union.
Les tags ou autres sont l'oeuvre en général d'un seul, loin de l'union, plus quelque chose lié à l'égo.

Raa je ne sais pas, ce que j'écris est basé sur mes ressentis/impressions, rien n'est affirmé.

Bon week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jillian.moonfruit.fr
saxo
Charme vigoureux
avatar

Messages : 179
Localisation : Penthièvre

MessageSujet: Re: Les empilements de galets   Lun 5 Nov - 17:36

Y a deux autres pays ( assez proches ) qui ont étés oubliés :
- Le tibet avec ses stupas (lire le début de :"origine" )
http://fr.wikipedia.org/wiki/St%C5%ABpa
( ça j 'avais vu, dans Tintin )

- La mongolie avec ses ovoo/oboo
http://www.transboreal.fr/galeries.php?galid=37
( et pour la mongolie, bin d'en une autre, comme quoi la BD cultive aussi !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les empilements de galets   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les empilements de galets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» les galets
» les trous (poids de filet de pêche )Néolithique
» Bouddhisme : Les Agrégats par Mipam Rinpoché 1891 (Explication détaillée)
» Investigation dans le finistère / Morbihan
» Mon rêve de la nuit dernière.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quercus Robur :: Le bois :: Recharge Sacrée-
Sauter vers: