Forum de discussion sur les Lieux Sacrés du paganisme
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nettoyage naturel

Aller en bas 
AuteurMessage
Valiel
Frêne imposant
avatar

Messages : 290
Localisation : France

MessageSujet: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 12:36

Je pense que ce nettoyage est un peu à part, et qu'il dépendra de l'état du lieu sur lequel on se trouve.

J'ai mis en titre "Nettoyage Naturel" par opposition au ramassage des déchets humains. Ici il s'agit de nettoyer le lieu des "impuretés" naturelles. Couper des branchages au sécateur pour libérer l'accès, arracher les lierres des grands arbres, enlever les ronces, ... Tout ce qui semblerait entraver la circulation de l'énergie dans le lieu autour du dolmen, des arbres... Cela dépend de votre ressenti et de la configuration du lieu.

Je suis actuellement en train de réfléchir à quoi faire de ces "déchets" naturels. Ils pourraient servir à faire des offrandes (lierre) ou bien on pourrait les rassembler en tas quelque part pour qu'ils se décomposent.

Qu'en pensez-vous ?


J'ai été inspirée par une internaute que je lis régulièrement et qui a partagé un super récit : http://eirebrandubh.wordpress.com/2009/04/14/rencontre/


Dernière édition par Valiel le Dim 19 Avr - 13:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 12:45

Très beau témoignage (ça m'a mis presque les larmes aux yeux car c'est à peu de choses près exactement la même chose que j'ai vécue quand je suis retournée pour la dernière fois de l'année à mon Sanctuaire - j'avais débarrassé la souche et les trois arbres de plein de ronces et de rejets, en faisant attention à laisser le tapis de feuilles mortes intact)! Toutefois j'aimerais que tu présentes l'idée directement plutôt qu'avec un lien (mets-le par exemple en bas de sujet) Wink Merci!


Je te rejoins tout à fait dans cette idée! N'oublions pas que, dans la forêt, les arbres sont loin d'être amis-copains-gentils : c'est une constante guerre pour l'eau du sol et la lumière du Soleil! Donc leur ôter les ronces par exemple peut les aider beaucoup!

Cependant il ne faut à mon avis pas oublier non plus que ce qui est mort peut (et doit) aussi être honoré. Par exemple, on peut rassembler le bois mort et les ronces coupées dans un lieu, où l'on se rendra à Samhain par exemple...



Ah, dernière chose : c'est comme tu veux, mais comme titre de sujet je vois plus "Débroussaillage" que "Entretien naturel" Wink Enfin, c'est toi qui voit.

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Valiel
Frêne imposant
avatar

Messages : 290
Localisation : France

MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 13:23

Voilà Sine, j'ai refait le post. Smile


Edit admin :
Nickel, parfait, super, merci! Rien à redire! (oui je m'invite dans ton message, et alors?? Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 13:40

Valiel a écrit:
Je suis actuellement en train de réfléchir à quoi faire de ces "déchets" naturels. Ils pourraient servir à faire des offrandes (lierre) ou bien on pourrait les rassembler en tas quelque part pour qu'ils se décomposent.



Voilà mon avis à ce sujet (inspiré par ma très chère déesse tutélaire, Morrigan, bien évidemment) :

Sìne (moi) a écrit:
Cependant il ne faut à mon avis pas oublier non plus que ce qui est mort peut (et doit) aussi être honoré. Par exemple, on peut rassembler le bois mort et les ronces coupées dans un lieu, où l'on se rendra à Samhain par exemple...

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 17:08

Hum, intéressant ce sujet, on peut lancer un riche débat je pense ^^

Pour ma part, j'ai longtemps pratiqué ce genre de chose en forêt de tronçais, dans un coin où j'allais régulièrement avec mon père. Il nous avait acheté deux hachettes, et on allait souvent débarasser les arbres des ronces, du lierre et des fougères.

Seulement, au bout d'un certain temps, je me suis mise à cogiter (comme d'hab Razz ) et je me suis dis, nous sans une certaine honte, que j'avais peut-être eu tord ... Après tout, qui suis-je pour décider des fantaisies de Mère Nature ? Est-ce que les arbres ont plus de "valeur" que les ronces ? Est-ce qu'une "mauvaise herbe" est mauvaise ? Et je me suis rendue compte que non. Chacun a le droit de vivre, en suivant le cours de la Nature, et la loi du plus fort. Dans le règne animal, il existe des proies, des prédateurs, des nécrophages et des coprophages. Et c'est leur survivance mutuelle qui fait naître l'équilibre. Par exemple, souhaiteriez-vous chasser les fauves d'Afrique pour laisser vivre les gazelles en paix ? Certes, ça part d'un bon sentiment, mais est-ce que ce n'est pas un peu arbitraire, au fond ?

Parce que justement, mettre notre grain de sel dans les affaires de la Nature peut perturber l'équilibre. Les différentes espèces sont toutes utiles, à leur échelle, même si parfois la survie de l'une se fait au détriment d'une autre ... Les ronces par exemple, sont piquantes et étouffantes, mais elles protègent aussi le sol de la forêt en isolant les jeunes pousses d'arbres des dents des herbivores trop voraces. A tel point que dans certaines régions, on appelle la ronce la Mère du Chêne !

Est-ce que nous devons rompre cet équilibre pour des considération esthétiques ou pratiques et, finalement, purement humaines ?
Revenir en haut Aller en bas
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 17:36

Hum, réflexion très intéressante Lyranounette (et sujette à débat bien entendu)!! Smile

C'est aussi un sentiment qui m'agite... Après, je pense qu'il s'agit de faire la part des choses, tout simplement, comme dans tout : On peut dégager un grand Chêne de ses ronces et de son lierre par exemple (a fortiori un mégalithe) si l'on a l'intention d'en faire un petit sanctuaire ou un lieu de culte, ne serait-ce que pour des raisons pratiques (s'asseoir à même les ronces, vous avez tenté? Laughing). On peut aussi se dire que certaines essences sont plus rares que d'autres, par exemple ici je peux t'assurer que les ronces ne manquent pas, par contre si je croise un orme c'est tout à fait différent! Dans ce cas j'arracherai les ronces au pied de l'arbre sans hésiter. Par contre on peut aussi conserver des parcelles de forêt où on ne laisse pas monter les arbres pour permettre à la végétation de sous-bois de foisonner (noisetiers, ronces, buis...). Ne serait-ce que pour permettre aux oiseaux de nicher, par exemple le rouge-gorge qui fait son nid au sol où il est très exposé.

C'est l'équilibre qui prévaut avant tout, je pense!


Donc je comprends l'idée de Valiel, en y ajoutant une "condition" : débroussailler, oui, mais seulement les lieux de culte et en gardant d'autres endroits très touffus et denses pour d'autres genres de cérémonies (Beltane... Grand Marriage... vous me suivez? Wink). Par exemple!

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Valiel
Frêne imposant
avatar

Messages : 290
Localisation : France

MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 18:32

Euh... je pensais que mon post était clair, mais visiblement pas assez. Je suis complètement du même avis que Lyra bien que je ne l'ai pas exprimé directement.

Citation :
Ici il s'agit de nettoyer le lieu des "impuretés" naturelles. Couper des branchages au sécateur pour libérer l'accès, arracher les lierres des grands arbres, enlever les ronces, ... Tout ce qui semblerait entraver la circulation de l'énergie dans le lieu autour du dolmen, des arbres... Cela dépend de votre ressenti et de la configuration du lieu.

J'avais bien mis le mot "impuretés" entre guillemets pour souligner l'ambiguïté. Je pensais essentiellement à permettre l'accès au lieu (parce que souvent c'est loin d'être accessible au bord d'une route) et dans le lieu l'accès au mégalithe ou aux vieux arbres (j'ai bien dit "grands arbres"). Il s'agit d'observer autour de soi, de ressentir et de réfléchir, pour ne pas couper arbitrairement, mais seulement être logique et utile. Tout ça étant valable seulement sur les lieux où c'est nécessaire.

Nous sommes des hommes, et nullement capables de choisir pour la Nature. Tout le but de la démarche païenne est effectivement de maintenir l'équilibre. Donc seulement couper ce qui doit l'être pour des raisons pratiques d'accès. Ou bien le nettoyage après un grand orage ou une tempête par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 19:06

Alors tout malentendu est oublié et nous nous retrouvons toutes du même avis (pour le moment du moins) Very Happy *tend sa main ouverte aux autres*


L'accès... Hm même l'accès peut être laissé broussailleux à mon avis, cela préserve le lieu et surtout j'aime l'idée de devoir "mériter" l'endroit (un peu maso? mais non mais non^^). Mais ceci n'est que mon avis, bien sûr...

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Valiel
Frêne imposant
avatar

Messages : 290
Localisation : France

MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 19:09

Tout à fait : c'est l'idée automatique qu'on se fait, un lieu mieux préservé par sa flore naturelle. Alors oui, des buissons on peut laisser, mais des gros buissons de ronces c'est pas pratique. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valielsurlavoiedesdieux.wordpress.com/
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 19:11

Sur cela je suis tout à fait d'accord (le nombre de pulls que j'ai pu déchirer à leurs épines!)... De plus la ronce n'est vraiment pas une essence qui tend à disparaître Wink Mais elle est belle tout de même, et ses fruits sont un délice (par exemple pour un dessert de célébration cuit sur place...)

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Dim 19 Avr - 19:16

Sìne Uaine a écrit:
Alors tout malentendu est oublié et nous nous retrouvons toutes du même avis (pour le moment du moins) Very Happy *tend sa main ouverte aux autres*

Tout à fait Very Happy

L'essentiel étant de laisser un minimum de traces de notre passage Wink

Comme le dit l'adage, ne laissons que des empreintes de pas, ne prenons que des photos, ne tuons que le temps ^^


Edit Sìne :
Et un proverbe de plus pour Lyra! Tout à fait d'accord avec tout ton message, donc je ne poste pas de message suplémentaire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Lun 20 Avr - 10:31

Bon, comme vous l'aurez deviné, c'est moi l'internaute auteur dudit récit...

Pour préciser certains points de mon expérience, je n'ai pas touché au bois vivant en ce lieu. Je n'ai fait que dégager un arbre et quelques arbustes arrachés durant la tempête, morts (j'ai bien vérifié avant) et qui étaient tombés sur les branches basses de l'érable ; puis ôté toutes les branches mortes qui encombraient les bras de l'arbre (moyennant escalade et acrobaties...) ; puis ramassé tout le bois mort tombé à terre durant l'opération pour en faire un tas à l'écart.

Au final, j'ai ainsi (re)-dégagé un cercle autour de l'arbre, tapissé de feuilles mortes. Et la sensation d'oppression s'est transformée en respiration et soulagement.

Mais je n'ai pas touché à des branches vivantes, et les quelque plantes grimpantes, je les ai soigneusement désenroulées, puis déposées à terre. Ainsi, le but est de redonner au lieu son énergie et son harmonie d'origine (ici perturbée par la tempête), sans porter atteinte à la vie.

Et même si certains buissons et branches basses ne facilitent franchement pas l'accès ou la circulation autour de l'arbre pour un être de ma taille (même si je suis très petite pour une femme !), jamais je n'y toucherai, c'est à moi de m'adapter...

Voilà, j'espère que j'aurai éclairci les choses, et n'hésitez pas à poser des questions au besoin !
Revenir en haut Aller en bas
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   Lun 20 Avr - 18:55

Ta "position" dans ce débat-qui-n'en-est-pas-un (vu qu'en fait nous sommes pour le moment tous d'accord^^) est donc claire : tu as ôté ce qui était mort et gênait, mais aucune plante vivante (pas même les ronces lol). Grand respect...

Je trouve ton idée de décrocher et d'enrouler le lierre (et les autres grimpantes) sans les arracher très intéressante, j'avoue que je n'y avait pas pensé! C'est une façon de dégager l'arbre et d'encourager le lierre à courir au sol plutôt que sur le bois qui me plaît beaucoup (puisque j'adore le lierre Wink).

Merci de ce témoignage en tout cas, qui nous a bien fait réfléchir - et écrire (et risque de le faire encore) !

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nettoyage naturel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nettoyage naturel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quercus Robur :: Le bois :: Entretien-
Sauter vers: