Forum de discussion sur les Lieux Sacrés du paganisme
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le bois des nutons de Soiron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Le bois des nutons de Soiron   Lun 30 Aoû - 14:31

Je voudrais ici honorer ce lieu jusqu'à présent assez méconnu, heureusement. Vous pourrez le découvrir sur plus de 200 photos déposées sur
http://www.facebook.com/event.php?eid=140033876027635.
Rassurez-vous, la localisation y est approximative et le leiu est bien gardé physiquement. Je gage que maintenant, tous les vampires dans ceux qui étaient là voudraient y retourner mais n'auront pas satisfaction. La plupart prêté le serment de veiller en père(mère) de famille sur le lieu.

La terre y est argileuse rouge, et la pierre est blanche. Sa forme générale ressemble à un cirque de pierre causé par un météore. Elle possède un petit massif central et quatre accès assez bien orientés.
Au centre, des reste d'un feu intergénérationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Houpral, le Grand - Duc des nûtons   Lun 30 Aoû - 14:32

En l'an 1399, la peste atteignit Soiron, dont les deux tiers des habitants périrent. Des familles entières étaient plongées dans la plus horrible misère, lorsqu'un dimanche matin, en se levant, ces malheureux trouvèrent leur table garnie de viande, de pain et de légumes. Et ce bienfait mystérieux se reproduisit encore, sans que les habitants puissent en expliquer la provenance.

Soiron avait pour seigneur, Messire Jean de Charneux, homme très riche, orgueilleux et qui donnait de grandes réceptions. La nouvele de ces victuailles fournies aux habitants parvint rapidement à ses oreilles et il résolut de se mettre aux aguets, près des premières maisons du village, afin de surprendre le pourvoyeur de vivres, ne croyant certes pas à une intervention du ciel.

Après une longue attente, il sentit tou à coup qu'on lui envelopait la tête, qu'on le bâillonnait et qu'on lui liait les membres. En quelques instants, il fut immobilisé. Le lendemain matin, des paysans le découvrirent et le secoururent. Il apprit, une fois encore, que la "manne céleste" était descendue sur Soiron, durant la nuit.

A quelques temps de là, comme Messire Jean s'en revenait d'un souper, auquel il avait assisté chez le baron de Petit-Rechain, il arriva près du fond de Nutonsta (ou Nutonstave = étable des nûtons). C'était la retraite d'une tribu de nains, qui habitaient les trous creusés dans l'entonnoir ou "angolina".

Le chef des nûtons s'appelait Houpral, ce qui signifie grand-duc. ON l'avait surnommé "Happ-li-steül" (attrape l'étoile), parce que la nuit, disait-on, il avait le pouvoir de faire desencdre n'importe quelle étoile sans sa main et de s'en servir pour s'éclairer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Le bois des nutons de Soiron   Lun 30 Aoû - 14:33

Messire Jean suivait donc un chemin qui dominait le Nutonsta. Que vit-il tout à coup ? Une douzaine de nûtons, leur chef en tête, portant plusieurs paniers qui semblaient très lourds.
"Les voilà, les pourvoyeurs de mes sujets", se dit-il."Mais comment se fait-il que, vivant d'aumones, ils soient en mesure de procurer tant de victuailles ?".
Le lendemain, il envoya cherche Houpral. Il le questionna tant et plus, le harcela tellement en le menaçant du supplice du feu, que Houpral, pour sauver ses frères, lui avoua :
"Seigneur, c'est vrai ! C'est nous qui avons fourni des aliments à beaucoup de Soironnais. Mais nous ne sommes que des intermédiaires." "Comment ? Expllique-moi cela !" , lui ordonna le seigneur.
Comme je regagnais notre gîte, je vis un homme, debout, se tenant immobile sur le bord du chemin. Jugez de ma surprise quand je reconnus qu'il était la vivante image de Saint-Roch, dont la statue se trouve dans notre église ! Par le pouvoir que j'ai, me dit-il, je suis en état de soulager la misère. Chaque samedi soir, sur le coup de dix heures, derrière la Pierre des Hiboux (grand duc), tu trouveras des paniers remplis de vivres destinés à la famille dont le nom te seras indiqué. Toi et tes compagnons vous n'aurez qu'à les transporter et vous les introduirez, de nuit, dans la demeure des destinataires. C'est à cela que se limite notre rôle, seigneur !".
ajouta Houpral qui put se retirer. Le lendemain, à la nuit tombante, le châtelain de Soiron se rendit dans les bois, afin de surprendre le mystérieux pourvoyeur. Alors qu'il s'était tapi derrière des blocs de rochers, il vit soudain se dresser une forme humaine, surgissant au centre d'une vive lumière provenant de la partie postérieure d'un bloc énorme (voir photo). Le sire de Soiron fut frappé de stupeur, tellement la ressemblance était nette. Il avait devant lui l'image exacte de Saint-Roch! Le Personnage disparut rapidement dans l'ombre épaisse de bois et le seigneur s'en retourna dans son château, persuadé q'uil s'agissait d'un fait surnaturel.
Note d'Artuss :
On fête saint Roch le 16 août

Il est intéressant à noter que St Roch est un saint 'inventé' par l'église au 14ième siècle) lors de la Grande Peste.. Vu déjà son nom "roch "la pierre brute la roche en latin comme en breton .

Quand Saint Roch finit par attraper lui-même la peste et en se retirant dans une forêt pour ne pas infecter les autres que seul un chien vint le nourrir en lui apportant chaque jour un pain dérobé à la table de son maître .Faut-il rapprocher le symbole de la transformation des pierres en pain dont parle l'Evangile (Matt. 4, 3). Belth-el (maison de pierre) serait devenue Beith-lehem (maison du pain) ; et le pain eucharistique a suppléé la pierre comme lieu de la Présence réelle . Le nom de Saint Roch "la pierre" est donc lié vu ces traditions chrétiennes a ce pain eucharistique qui a suppléé la pierre ( symbole du paganisme et de la peste pour les moines inquisiteurs Franciscains créateurs de cette légende dorée). Ce pain miraculeux est un don de Dieu et a sauvé de la peste notre saint Roch.

Sucellos

Il a aussi les attributs de la divinité de la route du dieu romain Psychopompe Mercure, Il est représenté avec un chien qui comme le loup a un role aussi psychopompe et revêt les esprits des forêts et il est l' intercesseur de l'au delà pour se protéger et chasser des calamités.

Les curés inquisiteurs donneurs d'ordre de l'aménagement religieux de la chapelle Notre Dame des Cieux n'auraient pas mis cette statue de ce Saint "inventé" "guérisseur" lié aux grandes épidémies de peste venant des grands-chemins qui donnaient au hasard la mort , riches comme pauvres mais que certains en réchappaient par miracle au dessus du panneau du martyr de sainte Victoire qui chassa le serpent le dragon symbole des épidémies .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Le bois des nutons de Soiron   Lun 30 Aoû - 14:34

Mais une idée avait surgi dans s on esprit et il convoqua "Happe-li-steül", "Je crois que c'est réellement Saint-Roch qui est le bienfaiteur du village. J'estime pourtant qu'il aurait mieux fait de me prendre, moi seigneur de l'endroit, pour mandataire de ses largesses. Tu lui feras connaître mon désir. Il vaut mieux que ce soit par mes mains que le bien soit fait, plutôt que par celles de petits misérables comme toi ! Après tout, c'est bien moi, le représentant de la divinité ici-bas." Puis, il congédia Houpral.

Le dimanche suivant, le grand-duc des nütons se présenta à nouveau devant le sire de Soiron.

"Seigneur, vos voeus seront pleinement exaucés, dit-il et, poursuivant : dimanche soir, nous vous apporterons ce que nous aurons reçu pour les pauvres et vous en disposerez comme bon vous semblera."

Le châtelain laissa éclater sa joie.
"Tu apporteras tout au château : mon intendant t'y attendras" dit-il.

Le samedi suivant, il invita les signeurs de Goffontaine, de Petit Rechain, d'Olne et de Martinsart, à se trouver au chäteau, le lendemain soir.
Son épouse Adélaïde reçu, à sa grande surprise, l'ordre de se rendre au village et d'inviter les ménages les plus pauvres à un grand dîner afin, ajouta son mari, de faire acte de charité.
Le lendemain, dans la grande salle du château de Soiron, sous un brillant éclairage, se dressait une vaste table couverte d'assiettes en étain et de cruches en grès. La salle était entièrement remplie.

"Dames et seigneurs, annonça-t-il, j'ai voulu donner aux malheureux de notre village une marque écatante de l'intérêt qu je leur porte. Vous avez compris ma pensée en consentant à vous associer à cet acte d'humilité chrétienne, dont le ciel est témoin. Allons, attablons-nous. Vous, Aubin, ajouta-t-il, en s'adressant à l'intendant, allez quérir ... vous savez quoi."

Quelques instants plus tard, quatre grands paniers, soigneusement couverts, étaient introduits dans la salle. Chacun s'attendait à un festin, lorsque l'intendant, procédant à l'ouverture des paniers, poussa un cri ...

Du premier s'envolèrent des corbeaux ; du deuxième glissèrent une multitude de couleuvres ; tandis que le troisième grouillait de crapauds. Jean de Soiron tomba inerte, sur une chaise.

Note d'Artuss : Hormis les couleuvres, ces deux autres animaux sont omniprésents au Bois de Soiron.

Ce fut aussitôt une scène indescriptible : les invités, nobles et vialins hurlant de peur, s'élancèrent vrs les portes et les fenêtres, heurtant les lampes qui s'éteignirent plongeant la salle dans les ténèbres.

L'extraordinaire nouvelle de ce festin manqué fit le tour de la contrée. On raconta même que le diable était à table avec les invités !
Le chatelain, rempli de honte et de rage, s'en prit aux nutons et jura de les exterminer jusqu'au dernier. Dans la nuit, "Happe-li-steul" fut prévenu du danger et reçut une forte somme d'argent, afin q'uil puisse s'établir avec ses sujets dans d'autres grottes. Il s'installa à Durbuy, où il vécut encore de longues années. Aléyde prouva habilement à son époux que ces faits inexplicables étaient la manifestation d'un châtiment infligé par le Ciel, à cause de sa dureté et de son orgueil. Et elle obtint, enfin, de pouvoir agir à sa guise, lors de ses distributions d'aumônes.

Note d'Artuss : Soit les nutons ne sont jamais partis, soit ils sont revenus car je peux le jurer et beaucoup d'autres qu'ils sont très nombreux au Bois des Rochers et qu'un grand être les accompagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Témoignage   Lun 30 Aoû - 14:34

Un jour, je dormi à la belle étoile avec mon fils près du feu au centre du lieu. La nuit fut chahuttée par des nocturnes pendant une heure après minuit. Je peux jurer que ce n'était pas des chouettes. Mon fils me témoigna s'être réveillé et pensait être observé par une "sorte de chouette" sur un rocher près de nous.
Il serait intéressant de connaître la symbolique du grand-duc. Car j'apprends maintenant que le rocher central du lieu s'appelle "le rocher du hibou".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Le bois des nutons de Soiron   Lun 30 Aoû - 14:35

Ici je vous gâte avec des photos comportant de ptites manifestations.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
colette
Abrisseau
avatar

Messages : 58
Localisation : SanRemo (Italie)

MessageSujet: Re: Le bois des nutons de Soiron   Lun 30 Aoû - 14:54

Merciiiiiiiiiiiiiiiiii cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elementia.forumattivo.it
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Le bois des nutons de Soiron   Jeu 16 Sep - 19:54

Superbe lieu, superbe et très complète légende, et enfin sujet traité avec passion Wink

Merci pour ce bel article ! Pourrais-tu (à moins que tu souhaites le protéger des possibles gêneurs, ce que je peux comprendre) le situer sur une carte, pour que l'un de nous en vadrouille puisse s'y rendre ?

(jolies photos, j'aime cette brume légère...)

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Le bois des nutons de Soiron   Ven 17 Sep - 0:21

C'est un lieu privé, Sine. J'ai eu tort de le montrer à des personnes. Les paîens arrivent en masse pour célébrer. Je préfère indiquer en MP si tu veux bien. Ceci dit, voici une indication : commune de Herve, région de Liège, village de Soiron.
Désolé pour cette avarice, mais j'ai été un peu refroidi !!!
Le propriétaire, descendant du noble de la légende est assez frileux et on risque de ne plus pouvoir y aller. La police a déjà du intervenir pour tapage nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
Elwidar
Chêneuse en Chef
avatar

Messages : 770
Localisation : Helvétie

MessageSujet: Re: Le bois des nutons de Soiron   Ven 8 Oct - 17:39

Neutral Quel dommage... C'est toujours le problème avec les Lieux Sacrés, soit on n'en parle pas et ils restent méconnus par les "pélerins" (si je puis dire) eux-mêmes, soit on en parle trop et des visiteurs les dégradent Sad


Je comprends donc (les abords de mon propre Sanctuaire ayant été colonisés par des pique-niqueurs cet été...).


M'enfin c'est quand-même sympa de lire qu'il existe des "masses" de païens quelque part ^^

_________________
Tant qu'il restera des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. - Sylvain Tesson
N'oubliez pas que la Terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. Khalil Gibran
Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.
Genava, ou comment être faunes, àpoilistes, musiciens, pyromanes et païens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quercusrobur.forumactif.com
artio's
Chêne vénérable
avatar

Messages : 521
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Le bois des nutons de Soiron   Ven 8 Oct - 21:28

Mais vous êtes évidemment les bienvenu(e)s. Jeme ferais un plaisir de guider. Mmmh, photo troublante, Sine !
Hahaha, du coup, la photo a changé ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhttp://ardwenna.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bois des nutons de Soiron   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bois des nutons de Soiron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Polypodium vulgare L. (Réglisse des bois)
» Bâton en bois..
» Gueule de bois :(
» Limite entre les Monts du Forez et les Bois Noirs ???
» tete d'une statue de la Vierge en bois qui survecut au bombardement de Magasaki Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quercus Robur :: Le bois :: Découverte-
Sauter vers: